Mon bola de grossesse

Et si on parlait bijoux et plus précisément bijou de grossesse ?

Je ne suis pas très bijoux. Il y a des femmes qui ont des collections de bijoux, qui changent de boucles d’oreilles, de collier, de bague ou encore de bracelet tous les jours, mais pour ma part, une fois que j’ai trouvé ce qui me plaisait ; et surtout qui signifiait quelque chose pour moi, j’ai du mal à le quitter. Jour et nuit, ils restent avec moi. Je n’en ai que très peu de ce fait. J’aime le symbolique. Une bague, deux bracelets, un sautoir et un collier, tous ont une signification. Le tout en argent pour être sûre que cela ne s’abîme pas dans le temps.

Pour ma première grossesse, je n’ai pas porté ce fameux bijou de maternité plus communément appelé bola de grossesse. Je ne sais plus trop si je connaissais déjà le concept ou non ; en tout cas, il n’avait pas encore frappé à ma porte. Pour ma seconde grossesse, c’est tardivement que je me suis dit « un bola ? pourquoi pas ! ». J’aime les longs colliers (je porte mon sautoir depuis des années). Alors j’ai sauté le pas. Ce collier portera l’histoire de ma seconde et à priori dernière grossesse. Il sera le symbole de nos « 9 mois » passés ensemble, même si techniquement je ne l’aurais pas porté 9 mois.

Bola de grossesse Ilado 06

C’est quoi un bola de grossesse ?

Originaire d’Indonésie et plus précisément de Bali, le bola est un collier porté par les femmes tout au long de leur grossesse depuis des siècles. Ce bijou de maternité est traditionnellement le premier cadeau offert à la future maman pour porter chance au bébé.

Egalement appelé « bulan bola », sa forme ronde symbolise la grossesse : la coque extérieure représente la future maman, et la boule intérieure le bébé qui grandit, protégé dans le ventre de sa mère.

Même si les premiers bolas seraient apparus en Indonésie, le Mexique a lui aussi développé une forte appartenance à cette tradition. Selon la légende, le bola mexicain est un bijou, qui en tintant, permet d’appeler son ange gardien et donc d’être protégé et accompagné tout au long de sa vie. Un petit côté magique voire mystique que l’on aime…

Au Mexique le bola n’est pas réservé aux femmes enceintes, il peut se porter autour du cou au niveau du chakra du coeur comme un simple collier ; et se place également dans les maisons en guise de protection. Bien sur dès qu’une femme tombe enceinte, le bola se porte sur le ventre pour que l’ange gardien protège le bébé.

Quelques milliers de kilomètres plus à l’ouest, en Chine, c’est une tradition qui permettrait d’éloigner les mauvaises ondes et pas seulement pour les femmes enceintes. Le bola est porté par grand nombre de chinois dans le but d’atténuer leurs tourments intérieurs. Bien sur, encore une fois, s’il est porté par une femme enceinte, il éloignera les mauvaises ondes du futur bébé et de la future maman.

Des traditions qui finalement se ressemblent beaucoup en particulier quand il s’agit de la femme qui porte la vie.

Le bola a traversé les siècles ainsi que les continents et est dorénavant un bijou de grossesse que l’on retrouve fréquemment autour des cous des #mumtobe peu importe où l’on se trouve sur la planète.

Bola de grossesse Ilado 04

Mais alors quels sont les bienfaits du bola de grossesse ?

Quelle que soit la tradition, le bola est un bijou qui renferme une bille ou des grelots. Suspendus sur un long cordon ou une longue chaîne, cette petite boule repose alors sur le ventre de la femme enceinte et émet un doux tintement au rythme des mouvements de celle qui le porte.

C’est cette douce mélodie qui permettrait de créer un lien supplémentaire entre la mère et son bébé et qui aurait comme vertu de l’apaiser tout au long de la grossesse. Mais pas seulement. Bercé pendant des mois avec ce doux tintement, le nouveau-né serait capable de reconnaitre ce son (tout comme il reconnaitra les voix) et de se sentir rassuré.

Certaines femmes mettent en place des rituels avec leur bola. Lors d’un temps calme, elles le font rouler entre la paume de leur main et leur ventre ; dessinent un sourire sous leur nombril en balançant le bola de droite à gauche ; ou encore et tout simplement caressent leur ventre de haut en bas avec le bola. Tous ces gestes rythmés différemment, donnent donc des tintements différents. Répétés quotidiennement, ils créent une sorte d’empreinte sonore pour la femme enceinte et surtout pour le bébé. Et la future mère n’est pas la seule à pouvoir faire ces rituels, il n’est pas exclu que certains papas/mamans/frères/soeurs se prêtent au jeu !

Pour ma part, je joue avec sans m’en rendre compte (comme je joue avec mon sautoir depuis des années). Je ne pratique pas de rituel, mais il m’arrive de faire le rapprochement entre un moment où le bola tinte et des mouvements de bébé. Alors concours de circonstances ou réalité ? L’avenir nous le dira…

Bola de grossesse Ilado 01

À partir de quand porter le bola ? 

La tradition balinaise veut que le bola soit offert au tout début de la grossesse pour porter chance au bébé. La tradition c’est une chose, mais la réalité en est une autre. Je ne pense pas qu’il y ait de bon ou de mauvais moment pour commencer à porter le bola. Certains diront le plus tôt sera le mieux. Mais le bébé ne commence à différencier les sons et à développer sa mémoire auditive qu’au cours du troisième trimestre de grossesse. Donc vous avez le temps de choisir THE bola pour votre grossesse. Rien ne sert de se presser, surtout que dans la plupart des cas, on garde le secret de polichinelle (ou le polichinelle secret, c’est comme vous préférez) les premiers mois pour être sûr que tout va bien là dedans. Alors si vous portez fièrement le bola après avoir découvert que votre test de grossesse était positif, le secret sera vite dévoilé.  Préservez-vous et prenez le temps de bien choisir celui qui vous accompagnera.

Bola de grossesse Ilado 02

Et ça va tinter toute la journée ?

Je vous avoue que j’appréhendais aussi d’entendre un bruit de clochette tout au long de la journée, mais il n’en n’est rien (ou alors on s’y habitue très vite). Le son est tellement fin que sauf en cas d’environnement extrêmement calme, on ne l’entend pas, contrairement à babylove qui doit zouker à l’intérieur à chaque fois que je me déplace. En effet, les bruits du quotidien sont plus forts, donc on n’est pas agacé à la fin de la journée.

Bola de grossesse Ilado 03

Je fais quoi de mon bola après la naissance de mon bébé ?

Au même titre que la berceuse, le portage ou encore le bercement, … Le bola est une corde de plus à votre arc pour tenter d’apaiser bébé lorsqu’il est nerveux et qu’il n’arrive pas à se calmer.

Pour le moment, je ne peux pas trop juger de l’après naissance, j’ai encore un peu de temps devant moi (même si ça tend à raccourcir de jour en jour), mais je vous en parlerai sûrement sur Instagram.

Cependant, je me suis renseignée et il y a plusieurs manière d’utiliser le bola après la naissance. On peut le positionner au dessus ou à proximité de son berceau pour toujours l’avoir sous la main et le faire tinter en cas de besoin, ou alors le placer dans un doudou spécialement conçu pour (sauf si vous voulez faire un peu de couture bien sur).

Et puis il y a l’option « maman mélancolico-sentimentale » : on peut continuer de le garder autour de son cou en souvenirs de ces 9 mois passés ensemble. Une histoire, un symbole.

Quelques témoignages sur les bola de grossesse

Si certaines femmes ressentent un besoin de porter le bola pour leur faire réaliser qu’il y a bien un petit être qui grandit dans leur ventre comme L. : « Mon bola ne me quitte jamais, j’adore le petit son qu’il fait, ça me fait réaliser d’autant plus, et bébé réagit quand je le fais tinter assez longtemps ».

D’autres femmes le portent pour se sentir elles-mêmes apaisées, c’est le cas de R. enceinte de 6 mois : « J’ai attendu que l’ouïe de bébé soit développée pour le porter, mais j’ai surtout le sentiment que m’apaise et que le son me calme ».

Et puis il y a ces femmes simplement féminines qui le portent plus comme un joli bijou, un bijou qui a une histoire et qu’il faudra transmettre à la génération future, un bijou de famille. C’est le cas de S. heureuse maman de 3 têtes blondes (et déjà prête à devenir grand-mère !) : « Je l’ai eu il y a deux ans pendant la grossesse de ma fille, un jour il sera pour elle ».

Pour ma part, comme je suis au tout début de l’utilisation de mon bola, je me classerais donc dans la troisième catégorie également, celle de la transmission et de la symbollique. Mais je changerais peut être d’avis une fois ma grossesse terminée après avoir porté mon bola pendant un mois et demi.

Bola de grossesse Ilado 05

Le Making off des photos avec Strady en guest star (un peu floue), c’est cadeau !

Et vous, vous connaissez le bola de grossesse ? Vous en pensez quoi ?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :